Ce site est un service privé d'information distinct des mutuelles privées et non-affilié à celles-ci. Le 118500 est un service de renseignement téléphonique.

Les mutuelles étudiantes vont-elles disparaître avec Macron ?

Les mutuelles étudiantes sont-elles en train de vivre leurs dernières années ? C’était en tout cas une promesse électorale du nouveau président de la République, Emmanuel Macron.

Source : Contrepoints

Plus de deux millions d’étudiants sont affiliés chaque année à une mutuelle étudiante. Mais entre procès, scandales et dysfonctionnements, ces mutuelles sont peut-être en train de vivre leurs dernières années. C’était en tout cas une promesse électorale du nouveau président de la République, Emmanuel Macron. Sera-t-elle applicable ?

Les mutuelles étudiantes sont-elles en sursis ? C’est la question que l’on peut se poser à l’heure où le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, avait promis, lorsqu’il était encore candidat, d’y mettre fin pour intégrer tous les étudiants au régime général de la Sécurité sociale. Ce qui marquerait un coup d’arrêt à un système créé en 1948, d’abord sous le nom de MNEF (Mutuelle Nationale des Etudiants de France), puis depuis 2000, sous celui de LMDE (La Mutuelle des Etudiants), avant la prolifération de nombreuses mutuelles régionales concurrentielles. Il faut dire que scandales, dérapages et autres dysfonctionnements n’ont cessé d’émailler ce régime depuis plusieurs décennies.

QUAND CERTAINES MUTUELLES ÉTUDIANTES DÉRAPAIENT...

En 1998, la retentissante affaire de la MNEF avait mis en lumière un phénomène d’emplois fictifs et d’enrichissement personnel de la part de ses dirigeants. Plusieurs hommes politiques issus du Parti Socialiste avaient été éclaboussés par le scandale (et la plupart d’entre eux a bénéficié de non-lieux depuis). Même si elle est devenue LMDE deux ans plus tard, on la regarde toujours avec un air de suspicion.

Car les fautes de gestion ont continué de s’accumuler : productivité faible avec des dossiers traités à la main, qualité de service en baisse, nombre de centres de remboursement réduits, membres du bureau national payés avec largesses… Tant et si bien que le 9 février 2015, la LMDE est placée sous sauvegarde de la justice, une mesure permettant de geler des dettes antérieures à cette décision. Six mois lui avaient été donnés pour redresser une situation financièrement bancale, forte de 35 millions d’euros d’endettement, empêchant ainsi les étudiants d’être remboursés.

Fort heureusement, un plan de sauvegarde a pu être mis en place et le 11 avril 2016, le Tribunal de Grande Instance de Créteil a estimé que la LMDE présentait des perspectives de redressement de son activité. Mais la célèbre mutuelle n’était pas la seule à présenter des irrégularités.

Landes Mutualité, du groupe Vittavi depuis 2008, a ainsi été à son tour au cœur d’un procès retentissant. Placée sous administration provisoire dès novembre 2009, Landes Mutualité a vu son portefeuille transféré en février 2011, vers une autre mutuelle, Myriade. Or cette décision a été annulée par le Conseil d’État dès le mois de décembre.

Entre temps, le mal a été fait : les adhérents ont fui et plus de 30 millions d’euros manquent à l’appel de la trésorerie. En liquidation judiciaire en avril 2013, Landes Mutualité ne s’en remettra jamais. L’avocat de Landes Mutualités, Me Renaud Lahitète, remet en cause à l’époque le travail de l’administrateur provisoire, Philippe Bonin, aujourd’hui directeur général de la Mutuelle Audiens (démissionnaire et en conflit avec le Groupe Audiens), laquelle mutuelle devrait rejoindre prochainement le groupe Harmonie.

Retour aux actualités
Contacter notre conseiller

Notre conseiller est à votre disposition pour vous fournir le numéro de téléphone et vous mettre en relation avec votre mutuelle santé.

Top des mutuelles
  • 1 Harmonie Mutuelle, 1ère mutuelle santé de France, fruit du rapprochement de 5 mutuelles, protège plus de 4,3 millions de personnes. Une taille qui lui donne les moyens d'accompagner ses adhérents tout au long de leur vie et de les aider à faire face aux aléas de l'existence. détails
  • 2 MGEN. Avec près de 4 millions de personnes protégées, MGEN est un acteur majeur de la protection sociale. Créée en 1946, la Mutuelle gère le régime obligatoire d’assurance maladie des professionnels de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Culture et de la Communication, de la Jeunesse et des Sports et des personnels de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. détails
  • 3 La Mutuelle Générale. 3ème mutuelle française avec près de 1,5 million de personnes protégées. 70 ans d'expérience dans l'assurance de personnes, en santé et en prévoyance. 2 marchés : Particuliers et Professionnels. détails
Appelez-nous